© She-Ra and the Princesses of Power

4 dessins animés pour libérer vos enfants des diktats

Filles au pouvoir, garçons sans stéréotypes et personnages inspirants

Et si vous aidiez vos enfants à s’affranchir des diktats (de la société, de la mode, de l’école etc.)… grâce aux dessins animés ? La production de séries animées est aujourd’hui fourmillante, et elles peuvent être suivie à votre propre rythme grâce aux plateformes en ligne. L’occasion de découvrir de véritables pépites aux personnages diversifiés et passionnants.

She-Ra et les princesses au pouvoir : Les filles prennent le contrôle

Sur une planète en proie à la guerre, deux peuples s’affrontent : les princesses et la Horde. Fervente soldate de la Horde, Adora va un jour se retrouver en territoire ennemi et réaliser que ses rivales sont bien différentes de ce qu’elle s’imaginait. Sans compter qu’Adora a en fait un rôle à jouer bien plus important que celui d’une simple combattante dans ce conflit… 

Le récit est palpitant de la première à la dernière saison. Mais surtout, cette série reprend les codes du girly pour créer un univers puissant, de manière intelligente. Vos enfants n’aiment pas le rose, les licornes et les princesses parce que ça fait “fifille” ? Dans She-Ra, ce sont des symboles de puissance, magnifiés plutôt que moqués. Une façon astucieuse de montrer que les filles aussi peuvent être des guerrières. La série propose aussi des personnages très diversifiés, avec par exemple plusieurs couples homo-parentaux. She-Ra et les princesses au pouvoir est terminée et compte cinq saisons, elle est disponible sur Netflix.

Steven Universe : Des personnages uniques et zéro stéréotype

Dans la petite bourgade de Plage-Ville vit Steven, un petit garçon élevé par Grenat, Améthyste et Perle. Ce sont en fait des gemmes, des extraterrestres humanoïdes à forme féminine qui se sont donné pour mission de veiller sur la Terre. Steven est unique en son genre, à moitié gemme et à moitié humain. De temps en temps, il accompagne les gemmes dans leurs missions de sauvetage du monde.

Steven Universe, c’est une série chaleureuse qui évite les stéréotypes pour créer des personnages uniques et attachants. Beaucoup de dessins animés comportent des scènes de bagarre pour créer de l’action. Dans cette série, il y en a parfois mais dans l’ensemble les conflits se règlent surtout par la discussion. La série est baignée de bienveillance, sans infantiliser ses spectateurs et en restant palpitante. Un concentré de douceur. La série peut être visionnée sur Cartoon Network et Netflix, elle est finie et compte également cinq saisons.

La légende de Korra : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités

L’eau, le feu, la terre, l’air : à travers le monde, certains humains ont la capacité de contrôler l’un de ces quatre éléments. Mais une seule personne peut tous les maîtriser : l’avatar. Et son rôle est de maintenir l’équilibre du monde. Cet avatar, c’est Korra, jeune femme de la tribu de l’eau. Dans ce monde en proie à de nombreux bouleversements, elle aura fort à faire pour permettre à tous de retrouver la paix.

Korra est la suite du dessin animé Avatar le dernier maître de l’air : cette série est plus sombre, et ses problématiques plus complexes. Les créateurs s’autorisent des sujets difficiles tels que la dépression, par exemple. Au fil des saisons, notre héroïne va être submergée par les responsabilités et traverser de mauvaises passes, montrant que n’importe qui, même l’avatar, peut être faillible. Les créateurs de la série parviennent à prendre leur public au sérieux, tout en conservant un ton suffisamment léger. Une vraie réussite. La légende de Korra s’est terminée en quatre saisons et est toujours disponible sur la plateforme France Télévision.

Hilda : Aventures fantastiques et leçons de vie

Hilda vit dans la montagne avec sa mère, au milieu des animaux fantastiques. La vie qu’elle y mène lui convient très bien, mais tout s’écroule lorsque sa maman décide qu’elles doivent déménager en ville. D’abord attristée de quitter la nature et les animaux, elle va réaliser que les autres humains sont sympas aussi, et que les créatures fantastiques sont partout… 

Téméraire, pleine d’initiative et d’inventivité, Hilda est un personnage féminin moderne comme on aimerait en voir plus. Dans un contexte fantastique, la série parvient à traiter avec intelligence de thématiques réelles comme les relations mères-filles, par exemple. Hilda n’est pas la petite fille idéale : c’est une tête brûlée, qui se trompe parfois et qui en fait souvent trop. Mais cela la rend plus réelle, et c’est donc plus facile de s’identifier à elle. Hilda compte actuellement deux saisons (disponibles sur Netflix) et la série n’est pas terminée. Elle est adaptée d’une bande dessinée elle aussi très divertissante, disponible chez Casterman.

À propos de l\'auteur·trice

Journaliste depuis quatre ans, Lise Famelart est passée chez Clubic, Le Progrès, Euronews ou encore madmoiZelle en tant que cheffe de rubrique high-tech et jeux vidéo. Le numérique reste une de ses thématiques de prédilection et à côté de son travail de journaliste, elle aime échanger à propos du jeu vidéo sur Twitch.

À lire aussi
Des milliers de jeux vidéo en un : bienvenue dans Roblox