Gartic Phone : le jeu le plus drôle du confinement

Dessinez, écrivez, riez

4.3

Un·e joueur·euse écrit une phrase. Le ou la suivant·e doit la représenter en dessin. Le ou la prochain·e doit deviner la phrase d’origine. Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’on déroule le tout. Le principe ? Rigoler un bon coup, tout simplement !

Le temps passe et les restrictions sanitaires limitent toujours les rassemblements. Les joueurs·euses continuent donc à trouver des programmes pour s’amuser avec leurs proches à distance. En décembre dernier nous vous proposions une sélection de jeux en ligne pour passer de bons moments en famille, malgré l’enfermement. Parmi eux se trouvait Skribbl, une sorte de pictionnary en ligne. Et les artistes en herbe ont trouvé un nouveau terrain de jeu avec Gartic Phone.

Le téléphone déformant 2.0

C’est un jeu tout simple auquel on se prête facilement lors de rassemblements en famille ou entre amis. Tou·tes assis·es en cercle, une personne chuchote une phrase à l’oreille de celle qui est assise à côté d’elle, qui la murmure à son ou sa voisine, et ainsi de suite… jusqu’à ce que la phrase revienne à son ou sa destinataire. On constate alors que le propos est complètement transformé. Gartic Phone reprend cette idée du téléphone déformant, mais en y incluant une mécanique de dessin. Au premier round, chaque participant·e doit taper une phrase. Au second, tout le monde reçoit la phrase d’un·e autre joueur·euse et doit la dessiner. Dans la phase suivante, chaque participant·e reçoit l’un des dessins et tente de deviner la phrase dont il est inspiré.

Après plusieurs phases de ce type, le jeu s’arrête et tous·tes les joueur·euses sont invité·es à découvrir les phrases et les dessins réalisés par les autres. Là ou Skribbl propose un compteur de points ainsi qu’un podium à la fin, Gartic Phone n’a qu’un seul but : la rigolade ! Il y a le plaisir de constater que tous·tes les joueur·euses ont réussi à se comprendre jusqu’à la fin de la manche et les fous rires quand on réalise que les dessins et les textes n’ont rien à voir entre eux.

D’où vient la popularité de Gartic Phone ?

L’une des forces de Gartic Phone, c’est son côté pacifique. Among Us par exemple fait aussi partie des jeux qui ont été boostés par les limitations de rassemblements, grâce à ses mécanismes en ligne très efficaces. Mais ici, point question de poignarder les autres dans le dos en catimini ou de se disputer lors de débats enflammés. La seule finalité de Gartic Phone est de s’offrir une bonne partie rigolade et, peut-être, de montrer ses talents de dessinateur·trice.

Comme Among Us, Gartic Phone est devenu viral notamment grâce à Twitch. Le site, qui permet aux streameur·euses de jouer en direct devant des spectateur·trices, joue un rôle important aujourd’hui dans la popularité des jeux vidéo. Kameto, streameur à 778 000 followers, a ouvert la voie et de nombreux·ses vidéastes lui ont ensuite emboîté le pas. Pour les spectateurs·trices, c’est l’occasion de découvrir des parties trépidantes entre des streameur·euses qu’ils ou elles aiment suivre au quotidien. Et ensuite naturellement, le jeu se retrouve dans les usages des viewers·euses.

Un replays de parties de Gartic Phone du streameur et youtubeur Kameto

Comment pimper son Gartic Phone ?

Envie de vous lancer ou de proposer le jeu à votre progéniture ? Gartic Phone est disponible gratuitement sur navigateur, iOS et Android. Il est possible de jouer avec des inconnu·es mais c’est plutôt déconseillé, en particulier pour le jeune public : la modération est très légère et on peut vite se retrouver face à des propos indésirables.

En revanche, n’importe qui peut créer une partie privée. Pour discuter avec les autres joueurs·euses à distance, il faudra faire appel à un outil externe comme Zoom, Skype ou Discord. Et c’est encore la meilleure façon d’apprécier pleinement le jeu. Jusqu’à trente personnes peuvent rejoindre la partie : il est possible de mettre en place une minuterie peu contraignante qui ne se déclenchera que lorsque la majorité des joueur·euses aura terminé de dessiner ou d’écrire. Avant le lancement de la partie, la fenêtre “style de jeu” propose aussi de supprimer les phases de dessins ou d’écriture.

Avec son système basé sur le fun plutôt que la compétition, Gartic Phone est un jeu sympathique à mettre entre toutes les mains. Rappelons-le quand même : il est vraiment conseillé de jouer dans des rooms privées, plutôt qu’avec des inconnu·es.

Rendez-vous sur le site du jeu pour lancer une partie.

FACILITÉ
AMUSEMENT
FAMILIAL
FORCES
Très drôle
Facile à prendre en main
Bonne durée de vie
FAIBLESSES
Modération trop légère
Moins drôle en petit groupe
4.3

À propos de l\'auteur·trice

Journaliste depuis quatre ans, Lise Famelart est passée chez Clubic, Le Progrès, Euronews ou encore madmoiZelle en tant que cheffe de rubrique high-tech et jeux vidéo. Le numérique reste une de ses thématiques de prédilection et à côté de son travail de journaliste, elle aime échanger à propos du jeu vidéo sur Twitch.

À lire aussi
Twine, la création d’histoires interactives à portée de clic