3 applis géniales pour créer sa BD en ligne

Encourager la créativité avec des BD Do It Yourself

Alors que les webtoons cartonnent auprès des ados, réaliser sa propre BD n’a jamais été aussi facile ! Avec BDnF, Pixton ou Avni, pour les plus petits, pas besoin de savoir dessiner pour créer des planches originales à télécharger, à publier sur les réseaux ou simplement pour le plaisir de créer avec le numérique.

Qui a dit que les jeunes ne lisaient plus ? Alors que la BD ne s’est jamais aussi bien vendue (plus de 53 millions d’exemplaires papier se sont écoulés en France l’année dernière), le format numérique connait lui aussi un succès grandissant. Les webtoons, avec leur format adapté à la lecture sur écran, séduisent de plus en plus de jeunes lecteurs et lectrices qui dévorent mangas et romans graphiques en scrollant sur leur tablette ou leur téléphone. Mais si en plus de devenir de grands lecteurs et de grandes lectrices, on leur proposait de créer leurs propres histoires ? Grâce au développement d’applications très faciles à prendre en main, pas besoin d’être expert·e pour créer en quelques clics son récit illustré, une story originale, un mème ou un comic strip.

Ces 3 pépites permettent aux petits comme aux grands de s’amuser à créer leurs propres histoires. Tout en développant une certaine maîtrise de l’interface numérique. Et un sens de la narration par l’image qui semble bien utile par les temps qui courent.

BDnF, la fabrique à BD qui met à disposition une immense banque d’images

Lancée en 2020, l’application de la Bibliothèque nationale de France (Bnf) est un petit bijou qui offre une interface très intuitive pour s’initier à l’art de la bande dessinée… De 7 à 77 ans comme dirait Tintin ! Chaque utilisateur/utilisatrice peut créer son profil pour choisir les formats qui l’inspirent et créer des projets aussi nombreux que variés.

A chaque projet, une page blanche et tous les scénarios possibles

Planche de BD classique, défilement vertical, image unique… La palette des options est large pour couvrir l’ensemble du spectre de la bande dessinée. Des fiches explicatives permettent d’ailleurs aux plus curieux/curieuses d’en apprendre beaucoup sur l’histoire de la BD, ses différents formats, comment composer une case etc. Car l’application a été conçue avec l’aide d’enseignant·es, soucieu·x·ses de l’utiliser pour développer l’agilité et les connaissances de leurs élèves. Celles ou ceux qui voudront cependant passer rapidement à la pratique, sans passer par la théorie, pourront aisément se lancer sans filet. Il suffit de suivre les étapes : piocher dans la banque d’images fournie pour organiser son scénario, choisir un paysage, y ajouter des personnages, des bulles et articuler le tout en autant de cases qu’il vous plaira. Le plus dur sera sûrement de trouver l’inspiration pour le texte !

Mais en quelques clic, un·e enfant qui sait écrire quelques mots réussira à créer sa planche sans difficultés.

Si les personnages et paysages proposés ne sont pas très nombreux au départ, « l’un des atouts majeurs de BDnF est de donner accès à des ressources extrêmement riches et variées, invitant l’utilisateur à des allers retours permanents entre découverte et création. » Est-il précisé sur le site. Car il est en effet possible de fouiller dans l’importance base documentaire de la BnF pour agrémenter son stock d’images, ou de choisir de télécharger ses propres photos ou dessins. De quoi combiner différents savoir-faire pour arriver à un résultat unique très rapidement.

Gratuite et disponible sur ordinateur, tablette ou téléphone, elle permet bien sûr de télécharger ses créations pour les diffuser à sa guise. À condition de respecter les droits d’auteur·es pour toutes les illustrations sélectionnées.

Pixton, ou l’art de créer des héros et des héroïnes singulier·es

Initialement destiné aux enseignant·es, Pixton est un outil canadien (d’où quelques tournures qui pourront peut-être surprendre à l’inscription) mais qui s’adresse lui aussi à tous ceux qui veulent créer des BD « pour le plaisir ». Et ça tombe bien, car le site très coloré offre en effet une expérience très ludique et plaisante. Contrairement à Bdnf qui propose une galerie de personnages prêts à l’emploi, il faut ici commencer par leur donner forme et choisir, à la manière des avatars de Snapchat, la couleur de peau, la coiffure, la taille des yeux, la forme du nez etc. Le panel d’options est très large et propose fauteuil roulant et appareillage auditif afin d’inclure le plus grand nombre.

Pixton permet de créer sa galerie de personnages avant d’imaginer leurs aventures

Cette personnalisation rend l’outil très attrayant pour créer des héros singuliers, qui pourront changer d’expression au fil des cases. Très complet l’outil est gratuit pour les parents, mais dans une version limitée. Il suffit de créer un compte ou de s’identifier grâce à un compte Google ou Facebook. D’où il sera ensuite très facile de partager ses créations. Il faudra cependant payer pour débloquer des packs d’illustrations supplémentaires.

« Crée ta bd avec Avni » pour initier les tout-petits à faire parler les bulles !

Personnage de la galaxie Milan Jeunesse, Avni, l’Animal Vraiment Non Identifié, propose aux plus petits d’imaginer une BD en quatre cases directement sur le site du magazine Toboggan dont il est issu. Rien à installer, pas d’explications à lire, il suffit d’écouter les consignes pour choisir parmi les illustrations proposées, celles qui se glisseront dans chaque case. Mieux vaut tout de même savoir écrire quelques mots pour s’amuser à remplir les bulles. Mais les options proposées sont suffisamment nombreuses pour créer plein de scénarios rigolos qui occuperont les enfants un bon moment ! A moins que cela ne suscite justement l’envie d’écrire. Car c’est très amusant de choisir le style de police, la couleur à utiliser et d’ajuster tout ça dans une bulle. Dommage donc qu’il ne soit pas possible d’ajouter ses propres bulles et qu’il faille se contenter de celles qui sont proposées.

Gratuite, l’application destinée aux tout-petits permet de télécharger directement ses créations, ou propose de les transmettre à l’éditeur qui se chargera lui-même de publier sur ses réseaux sociaux !

Raconter une histoire avec Avni, c’est jouer… à écrire !

À propos de l\'auteur·trice

Médiatrice et formatrice pour Fréquence écoles, Caroline Bonnard est une ancienne journaliste de télévision, « rédactrice-cadreuse-monteuse » convertie à l’éducation aux médias et au numérique. Passionnée par les bouleversements induits par la « révolution numérique » elle s’intéresse à tout ce qui transforme nos modes d’information, de communication et d’interaction. Maman, elle teste aussi dans sa famille une approche critique mais bienveillante de l’éducation aux médias convaincue qu’il est nécessaire de s'y intéresser de près.

À lire aussi
Twine, la création d’histoires interactives à portée de clic