© CHULO Rauch

3 trucs expliqués aux adultes dépassés par le succès de TikTok

Des tendances, du fun et un algorithme qui dépote…

Twitter, Facebook et même YouTube ont du souci à se faire : le réseau social préféré des ados bientôt, ce sera TikTok. Cette application connaît une popularité nouvelle auprès des 15-24 ans : durant le confinement, ses effectifs ont bondi de 27 %. La firme chinoise revendique plus de 11 millions d’utilisateurs·trices rien que sur le territoire français.

Il y a quelques mois nous vous expliquions pourquoi ce réseau était devenu si tendance, et ce que cela disait des adolescent·es. Cette application vous intrigue ou même vous fait peur ? Vous ne comprenez pas ce que vos enfants peuvent bien y trouver ? Pas de panique : voici 3 clés pour mieux comprendre TikTok.

1. La magie de l’algorithme

Si la plupart des réseaux sociaux ont réussi à développer un algorithme pointu basé sur les likes et le temps de visionnage des utilisateur·trices, TikTok remporte la palme en la matière. Le service parvient à deviner ce qui plaît à chaque personne et même à lui proposer de nouveaux centres d’intérêt qui sont susceptibles de la passionner, en se basant sur le moindre de ses gestes. À quelle vitesse elle zappe, qu’est-ce qu’elle enregistre, qu’est-ce qu’elle regarde plusieurs fois…

Il suffit de se balader sur l’application pendant 3 heures pour que le service comprenne tout de nous. Et c’est aussi le cas pour vos enfants : demandez-leur de vous montrer leurs vidéos préférées sur TikTok et vous aurez un bel aperçu de leurs principaux centres d’intérêt. Une bonne raison aussi de conseiller à vos enfants de liker des contenus ludiques et intelligents : c’est un cercle vertueux !

2. Des tendances qui s’enchaînent

Sur TikTok lorsqu’une vidéo fonctionne, elle sera reprise des dizaines, des centaines voire des milliers des fois dans les heures qui suivent. Cela va du modeste hommage au pur plagiat, et ça fonctionne avec tout : les blagues, les musiques, les chorégraphies… quand on ne connaît pas la tendance d’origine, on peut vite être perdu·e. Là aussi, une seule solution pour mieux comprendre : y passer beaucoup de temps…

Le mois dernier, l’émission américaine le Tonight Show de Jimmy Fallon a accueilli la Tiktokeuse Addison Rae : elle a réalisé en live plusieurs chorégraphies bien connues du réseau. Ce ne sont bien sûr pas des chorégraphies qu’elle a inventées, mais bien des enchaînements qu’on peut retrouver exécutés à foison sur le réseau social.

3. TikTok, ce n’est pas que de la danse

Les vidéos de danse font partie des contenus qui ont le plus la cote sur TikTok. De fait, on croit souvent à tort que ce réseau social ne propose que ça. Mais c’est un préjugé. Les passionné·es d’équitation, de haute technologie, de vulgarisation scientifique, de claviers mécaniques, de chats habillés en humains ou de n’importe quoi d’autre y trouveront leur compte. En fait ce qu’il faut comprendre c’est que sur TikTok, il y a de tout.

Quelques exemples ? Gracegoodcirque est une artiste de cirque, qui partage au quotidien ses figures les plus impressionnantes. Sachacvl est un autre type d’artiste : son truc, c’est le maquillage de cinéma. Et là aussi, ses performances sont bluffantes. Carla Valette, étudiante en médecine, donne des conseils santé accessibles au jeune public. TikTok, c’est aussi beaucoup de vidéos d’humour. Ana Godefroy par exemple est très drôle quand elle s’amuse à jouer avec “sa voix de télévision”.

@anagodefroy

ce qu’il se passe à la rédac des magazines people ✨📖 #pourtoi

♬ son original – Ana

Vous l’aurez compris, le meilleur moyen de comprendre TikTok, c’est d’y passer un peu de temps. Mais attention : si l’application remporte un vif succès chez les adolescent·es, même en tant qu’adulte, nous vous prévenons que vous n’êtes pas immunisé·es, et que vous aussi, vous pourrez devenir accro une fois que l’algorithme aura cerné vos passions !

À propos de l\'auteur·trice

Journaliste depuis quatre ans, Lise Famelart est passée chez Clubic, Le Progrès, Euronews ou encore madmoiZelle en tant que cheffe de rubrique high-tech et jeux vidéo. Le numérique reste une de ses thématiques de prédilection et à côté de son travail de journaliste, elle aime échanger à propos du jeu vidéo sur Twitch.

À lire aussi
Pourquoi un·e enfant a besoin de super-héros ou de super-héroïne ?