Fantastique, romance et humour : 4 webtoons à proposer à vos ados

Une sélection pour tuer l'ennui à coup sûr

Votre ado s’ennuie en cette fin d’été ? Pourquoi ne pas lui proposer de lire des webtoons ? Le webtoon est un type de bande dessinée numérique venu tout droit de Corée du Sud. Depuis quelques années, il s’est exporté à l’international et aussi en France, où plusieurs services dédiés ont fait leur nid. Si il ou elle ne connaît pas encore, voici 4 œuvres qui pourront le ou la captiver cet été.

1. SOMA, l’aventure au bout du doigt

Pour commencer, direction Webtoon Factory, la plateforme créée par l’éditeur Dupuis. Si beaucoup de sites dédiés à ce format font de l’achat de droits (ils publient en français des œuvres déjà parues à l’étranger), Dupuis recrute ses auteur·trices et publie des créations originales. C’est le cas de Soma, le webtoon d’aventure par excellence.

Le pitch : Dans un monde de type heroic-fantasy, circule une énergie qui s’appelle le Soma. Elle sert à faire tourner les machines, mais aussi à booster ceux qui en ingèrent, leur permettant de travailler plus longtemps. On suit l’histoire d’Artème, un jeune pisteur solitaire à qui une mission cruciale a été confiée : retrouver les trois colosses qui menacent la cité. Il part alors pour un voyage dans ce monde fantastique, à la découverte de ses merveilles et de ses secrets.

Pourquoi on ❤ ? Soma utilise très bien le principe de “bande dessinée à scroller” du webtoon. Le dessin est conçu pour la verticale, et le duo d’auteurs s’en sert pour créer du suspense et des sensations dans l’histoire. L’œuvre ne porte pas une morale très marquante mais elle reste captivante, un vrai plaisir pour qui cherche à se divertir en lisant.

2. Les filles survoltées de HYPER ULTRA GIGA MAGICAL QUEST

Le pitch ? Hyper Ultra Giga Magical Quest suit l’histoire de Sana et Amina, deux copines en vacances au bord de la mer. De retour d’une balade, elles trouvent deux drôles de filles qui fouillent leur tente… et leur volent leur collier ! Quelques heures plus tard, de gros lasers roses transpercent la surface de la terre. Sana et Amina reçoivent alors un mystérieux SMS : l’attaque est liée au vol du collier, et c’est à elles d’aller affronter les méchants. En pièce jointe : des super-pouvoirs !!!

Pourquoi on ❤ ? Avec Hyper Ultra Giga Magical Quest, l’auteur Lolo reprend les codes des magical girls (Sailor Moon, Magical DoReMi…) à la française et de façon plus moderne. Sana et Amina parlent comme les ados d’aujourd’hui, et n’hésitent pas à s’envoyer des piques entre deux bagarres… C’est drôle, c’est coloré, et l’œuvre propose tout un tas d’héroïnes variées et inspirantes. À noter que les épisodes qui peuvent être un poil choquants (avec un peu de sang par exemple) sont précédés d’une mention, pour les lecteur·trices les plus sensibles. Dans l’ensemble ce webtoon a un beau succès auprès des ados et ça n’a rien de surprenant : les personnages pourraient être leur voisin·e de table au collège ou au lycée, tant ils sont drôles et vrais. Une pépite ! (disponible sur le site Webtoon)

3. LET’S PLAY, de l’humour et des sujets importants

Le pitch ? Direction les États-Unis pour Let’s Play. Sam est une jeune femme passionnée par les jeux vidéo. Depuis des années, elle n’a qu’un but : créer le sien. Alors que ses ami·es de fac faisaient la fête, rencontraient du monde, elle restait à son bureau pour développer son jeu. Aujourd’hui il est terminé, et Sam a pris la décision de le mettre en ligne gratuitement sur une plateforme de jeux indépendants. Mais les choses tournent au cauchemar quand Marshall Law, un streameur très connu, teste son jeu et le trouve nul. En quelques heures, l’œuvre de plusieurs années est ensevelie sous les mauvaises notes, et Sam voit son avenir de développeuse mis à mal. Et les choses ne sont pas prêtes de s’arranger, puisque le lendemain, Sam réalise que Marshall a déménagé à côté de chez elle. Elle va devoir se coltiner son ennemi tous les jours ! 

Pourquoi on ❤ ? Cette lecture plaira aux passionné·es de jeux vidéo : le vocabulaire vidéoludique est utilisé à bon escient, jamais de manière abusive. Sam fait partie d’une guilde dans un jeu multijoueurs, travaille au développement de son second jeu… c’est une vraie gameuse, et il est plaisant de suivre un tel personnage féminin dans une fiction. Let’s Play aborde notamment le sujet de l’anxiété sociale, qui est un vrai problème pour Sam : suite à un traumatisme, elle est victime de façon intempestive de crises d’angoisse. C’est un personnage imparfait, ce qui la rend d’autant plus vraie.

4. LUFF, l’amour autrement

Le pitch ? On a souvent tendance à associer les webtoons aux romances. Et si ce n’est pas systématiquement vrai, c’est quand même un genre qui a la cote sur ce médium. LUFF est un bon exemple de romance qui sort des sentiers battus. Bea est une jeune femme à qui tout réussit : elle est intelligente, a brillamment réussi ses études d’ingénieure, et rêve d’intégrer un programme d’expérimentation de voyages sur Mars. Mais Bea n’a pas de score LUFF.

Le score LUFF, c’est un chiffre devenu primordial pour tou·tes les habitant·es de Tola, le pays où elle réside. Le gouvernement a réalisé que les personnes ayant trouvé leur âme sœur sont plus heureuses et donc plus productives. L’organisme LUFF a donc été créé et chaque adulte doit s’y enregistrer, pour trouver son âme sœur. Le score de compatibilité fait tout : il permet de décrocher un prêt à un bon taux, de trouver plus facilement un logement, d’avoir droit à des bourses d’études… Bea déteste ce système, mais pour intégrer le programme de ses rêves, elle est obligée de s’y plier. Lorsqu’elle s’enregistre, elle découvre qu’elle a un très haut score de compatibilité avec… deux hommes. Mais lequel deviendra son âme sœur ?

Pourquoi on ❤ ? Dans LUFF, on suit une héroïne très intéressante : elle est volontaire, ambitieuse et ne s’intéresse pas à l’amour. L’œuvre pose de vraies questions sur le bonheur et l’amour de manière générale. En revanche, elle n’est pas destinée aux ados les plus jeunes : sans être très explicites, certaines scènes restent assez imagées.

Ce ne sont que 4 suggestions parmi l’offre pléthorique d’œuvres à retrouver sur les sites Webtoon, Webtoon Factory ou encore Verytoon. Celles-ci sont généralement disponibles gratuitement, et plutôt conçues pour smartphones et tablettes plutôt que pour ordinateur. De quoi occuper votre ado cet été !

À propos de l\'auteur·trice

Journaliste depuis quatre ans, Lise Famelart est passée chez Clubic, Le Progrès, Euronews ou encore madmoiZelle en tant que cheffe de rubrique high-tech et jeux vidéo. Le numérique reste une de ses thématiques de prédilection et à côté de son travail de journaliste, elle aime échanger à propos du jeu vidéo sur Twitch.

À lire aussi
OVERCOOKED 2 : Cauchemar en cuisine